L’étude « Les enjeux de transformations des métiers de la Mutualité à horizon 2025 » a pour objectif d’anticiper les besoins d’accompagnement des collaborateurs dans un contexte de profonde transformation du secteur mutualiste. La dimension prospective se concrétise par l’identification d’un scénario d’évolution à horizon 2025 construit sur la base des choix stratégiques opérés par les mutuelles. Les conséquences de ce scénario sont déclinées sur les activités et compétences de familles professionnelles ciblées : « Conception produits et Études de risques », « Marketing », « Commercial », et « Gestion ». Les métiers du développement RH, de la gestion de projet et du management de proximité, essentiels à l’accompagnement des transformations, font quant à eux fait l’objet d’une cinquième thématique spécifique intitulée « Moteurs du changement ». Cette étude constitue avant tout un outil d’aide à la décision en matière de politique de ressources humaines, tant pour les dirigeants mutualistes que pour les partenaires sociaux.

 

Un scénario d’évolution stratégique

Le scénario d’évolution stratégique prend en compte les facteurs de transformation du secteur et les réponses envisagées par les mutuelles. Ainsi la stratégie des mutuelles repose sur trois axes d’évolution majeurs et engageants pour l’avenir : « la diversification », « le développement du numérique » et « la constitution d’alliances et partenariats ». Ces trois axes permettent de répondre à un objectif commun à l’ensemble des mutuelles, celui de « devenir des acteurs globaux ».

axes-strategiques-evolution-mutuelles

 

De fortes évolutions des activités et des compétences

Les impacts du scénario sont déclinés sur les activités et compétences de chaque famille de métiers. Pour chaque famille, l’étude propose ainsi une fiche de synthèse qui décrit l’ensemble des évolutions, le développement des compétences et les leviers à mettre en œuvre.

 

L’étude montre l’émergence d’évolutions transverses à l’ensemble des familles : le développement d’un bouquet de services, d’une relation client multicanale et d’une orientation adhérent accrue (offre de services adaptée, relation personnalisée…) ; l’évolution des modes de travail et des organisations pour décloisonner les métier (fluidité du parcours client, constitution d’équipes pluridisciplinaires, …) ; l’évolution des modes de management (transverse, à distance, en réseaux) ; l’acquisition de compétences transverses : orientation client, capacité à travailler en mode collaboratif, analyse des données clients, gestion des réseaux internes et externes, agilité.

 

Consulter l’étude et ses fiches de synthèse :

 

Visionner les témoignages d’experts :