L’assistant dentaire remplit une double fonction de secrétariat et de gestion d’un côté, d’aide technique et matérielle au chirurgien-dentiste lors des interventions dites « au fauteuil ». Soumis au secret médical, il exerce son activité sous la responsabilité du praticien et du responsable du site ou du centre de soins. Il est soumis au secret professionnel et tenu de respecter les mêmes règles déontologiques que le praticien.